LA PRESSE CANADIENNE Les cours reprendront vendredi à l'école secondaire de La Loche.

LA LOCHE, Sask. – Le personnel de l’école secondaire de La Loche, dans le nord de la Saskatchewan, affirme que des changements ont été apportés afin que les élèves se sentent bien et en sécurité lorsque les cours reprendront, vendredi, un mois après la fusillade mortelle.

Selon l’adjointe administrative Martha Morin, l’école espère qu’un petit-déjeuner chaud permettra aux jeunes de se sentir «comme à la maison» en dépit de la présence d’une personne-ressource de la Gendarmerie royale du Canada et de gardes de sécurité.

Le nombre de période par jour passera de cinq à quatre et des salles de classe situées à l’extérieur des murs de l’école ont été établies pour les élèves qui ne sont pas prêts à remettre les pieds dans le bâtiment.

Une fusillade survenue le 22 janvier dans la petite communauté a fait quatre morts et sept blessés.

Un tireur aurait d’abord abattu deux frères adolescents dans une résidence avant de se rendre à l’école secondaire et d’ouvrir le feu, tuant l’enseignant Adam Wood et l’aide-enseignante Marie Janvier, en plus de blesser sept personnes.

Les élèves de l’école primaire juste à côté sont retournés en classe mercredi matin.

La directrice adjointe Erin Trotechaud a soutenu que le sourire des enfants avait allégé l’ambiance qui régnait dans l’édifice.

«C’est extraordinaire de voir que, lorsque vous remplissez l’endroit d’enfants, les rires et les sourires chassent tout. C’était très beau. Je me suis de nouveau sentie chez moi», a-t-elle confié.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!