Dan Frye Dan Frye / The Associated Press

ST. CATHARINES, Ont. – Un homme arrêté alors qu’il tentait de faire entrer clandestinement au Canada près de 40 tortues dissimulées sous son pantalons a été condamné à payer une amende de 3500 $ et à deux ans de probation.

Dong Yan, de Windsor, en Ontario, avait été reconnu coupable plus tôt en février d’avoir importé illégalement des reptiles au Canada, reptiles transportés en infraction à la loi d’un État étranger.

Durant une inspection au poste frontalier de Niagara le 11 juin 2014, les représentants de l’Agence des services frontaliers du Canada avaient découvert 38 tortues sous le pantalon de M. Yan.

Selon ce qu’a entendu le tribunal, les tortues se trouvaient dans des sacs de plastique collés sur les jambes de l’homme.

Outre l’amende et la probation, Dong Yan ne pourra pas posséder de tortues pendant dix ans et devra faire 50 heures de travaux communautaires.

Les autorités ont précisé qu’une partie de l’amende, soit 2000 $, sera remise au Fonds pour dommages à l’environnement.

Les agents du ministère canadien de l’Environnement ont enquêté sur l’incident en collaboration avec le service américain des pêches et de la faune.

D’après les autorités, les différentes espèces de tortues retrouvées sur M. Yan sont souvent recherchées pour servir d’animaux domestiques ou pour l’alimentation.

En décembre dernier, un Canadien appréhendé avec des dizaines de tortues cachées sous ses vêtements avait plaidé coupable à une accusation de contrebande devant une cour fédérale du Michigan.

Kai Xu avait été intercepté en 2014 à un poste frontalier avec 51 tortues collées sur son corps.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!