Yves Provencher/Métro Christine Saint-Pierre

Le comité d’orientation des Jeux de la Francophonie a suggéré à l’Organisation internationale de la Francophonie la candidature de Moncton-Dieppe plutôt que celle de Sherbrooke comme ville hôte des prochains Jeux de 2021.

Des délégations du Nouveau-Brunswick et du Québec ont rencontré mardi le conseil d’orientation des Jeux de la Francophonie à Abidjan, en Côte d’Ivoire, afin de présenter la candidature de leurs villes en vue de la neuvième édition des Jeux.

C’est finalement les villes de Moncton et Dieppe qui ont été recommandées, malgré les efforts déployés par la délégation québécoise, représentée notamment par la ministre québécoise des Relations internationales, Christine St-Pierre, et l’ancien premier ministre Jean Charest.

La ministre responsable de la Francophonie au Nouveau-Brunswick, Francine Landry, ainsi que plusieurs autres représentants du gouvernement provincial étaient présents pour défendre la candidature de Moncton.

Le maire de Moncton, George LeBlanc, s’est réjoui de la nouvelle sur son compte Twitter. Plus de détails seront révélés au mois d’avril, a-t-il ajouté.

La recommandation de Moncton-Dieppe par le comité d’orientation ne constitue pas une décision finale. Le choix de l’hôte des Jeux sera connu en novembre 2016 à Madagascar lors du XVIe Sommet de la Francophonie qui réunira les chefs d’État et de gouvernement membres de l’OIF.

En 2001, les derniers Jeux de la Francophonie au Canada avaient eu lieu dans les villes d’Ottawa et de Gatineau.

Réagissant par voie de communiqué, Mme St-Pierre a dit que «nous prenons acte de la recommandation du Conseil d’orientation des Jeux de la Francophonie».

«Je tiens à féliciter la ministre responsable de la Francophonie (au Nouveau-Brunswick), Mme Francine Landry, ainsi que la délégation néo-brunswickoise au terme de cette étape du processus de sélection de l’Organisation internationale de la Francophonie», a-t-elle ajouté.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!