L'Université Trinity Western à Langley

VANCOUVER – Le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique a ordonné le versement de 8 500 $ à une diplômée d’une université chrétienne après qu’une entreprise norvégienne eut refusé de l’embaucher en partie à cause de sa religion.

Bethany Paquette a postulé en 2014 pour un emploi de guide assistant chez Amaruk Wilderness Corp, à Vancouver.

La diplômée de l’Université Trinity Western avait reçu une réponse par courriel lui indiquant qu’elle n’était pas qualifiée.

Le représentant avait indiqué qu’il n’aimait pas l’université et que l’entreprise embrassait plutôt la liberté de choisir la personne avec qui les gens voulaient dormir ou se marier.

Les plans de l’université d’ouvrir une école de droit ont attiré les critiques à l’échelle nationale en raison de son «engagement communautaire» qui interdit les relations sexuelles hors mariage entre un homme et une femme.

Selon le tribunal, cette discrimination religieuse a été un facteur qui a pesé dans la balance lors de l’analyse de la candidature de Bethany Paquette. Il a également conclu qu’elle n’était pas qualifiée pour l’emploi et qu’elle ne pouvait pas en retirer des dédommagements monétaires pour une perte de salaire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!