SAGUENAY, Que. – Le Parti libéral du Québec sera représenté par Francyne T. Gobeil, une proche du maire de Saguenay Jean Tremblay, à l’élection partielle qui se tiendra dans Chicoutimi dans quelques semaines.

La circonscription, un château fort péquiste, est vacante depuis la démission en octobre du député Stéphane Bédard, qui occupait ce poste depuis 17 ans.

Mme Gobeil a eu l’appui d’une majorité des libéraux en battant Serge Bergeron, directeur général d’une commission scolaire, seul rival au congrès de mise en nomination qui a attiré environ 300 personnes à Saguenay, dimanche.

La candidate libérale a dit souhaiter devenir députée et être le lien entre les citoyens de la région et le gouvernement du Québec.

Mais son élection n’est pas gagnée. Chicoutimi n’a jamais envoyé un député libéral à l’Assemblée nationale depuis 1931.

Aux élections de 2014, la majorité de Stéphane Bédard n’était que de 1605 voix. Le libéral Michel Malette avait terminé au deuxième rang.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!