Jonathan Hayward/THE CANADIAN PRESS Dwight Ball

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Le nouveau gouvernement libéral de Terre-Neuve-et-Labrador prévient les citoyens qu’ils devront consentir des sacrifices pour sortir la province d’une «situation budgétaire sans précédent», avec la dégringolade des prix du pétrole.

Dans son Discours du trône présenté mardi, le gouvernement de Dwight Ball, en poste depuis décembre, a indiqué qu’il annoncerait des mesures «décisives» dans son budget printanier.

Les libéraux estiment que la province, grande productrice de pétrole, devra adopter une nouvelle approche budgétaire afin de rompre avec le cycle actuel des déficits successifs — environ 2 milliards $ par année.

Le gouvernement prévient que «tout le monde devra faire certains sacrifices au cours des mois et des années à venir» afin de maintenir les services essentiels tout en rétablissant la stabilité financière de la province.

Sinon, soutient le gouvernement, la province devra emprunter encore davantage — et à des taux d’intérêt en hausse constante. Le gouvernement soutient que si rien n’est fait, la province devra emprunter 15,4 milliards $ d’ici 2020-2021, ce qui ferait grimper la dette nette de la province à 23 milliards $ dans cinq ans.

Le Vérificateur général de la province avait prévenu plus tôt cette année qu’une petite province comme Terre-Neuve-et-Labrador — avec ses 527 000 habitants — ne pouvait supporter un tel taux de croissance du déficit.

«Les agences de notation de crédit et les grandes banques surveillent de près la province», soutient le gouvernement dans son Discours du trône.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!