Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

EDMONTON – Piquées par les critiques au Québec du projet d’oléoduc Énergie Est, des municipalités albertaines font valoir les promesses d’emplois et de croissance économique reliées à la proposition de TransCanada.

L’Association des municipalités métropolitaines de l’Alberta a écrit une lettre à ses organisations soeurs à travers le pays, les appelant à soutenir Énergie Est.

Une note interne de l’association indique que la lettre fait état d’évaluations par le Conference Board du Canada selon lesquelles le projet générera approximativement 14 000 emplois directs et indirects à temps plein partout au Canada au cours des sept années de développement et de construction.

La missive fait valoir que l’oléoduc contribuerait également 10 milliards $ en recettes fiscales pour les provinces.

La lettre soutient aussi que l’oléoduc donnerait accès aux marchés en Europe et en Asie, réduirait la dépendance du Canada envers le pétrole étranger et créerait 3300 emplois permanents après la conclusion des étapes de développement et de construction.

La présidente de l’association, Lisa Holmes, a affirmé que les municipalités de l’Alberta ne voulaient pas laisser aux opposants tout l’espace public concernant un projet qui aiderait la province aux prises avec une crise économique causée par la chute des prix du pétrole.

«Nous constatons les impacts de notre situation économique actuelle sur tous les membres dans nos localités — nos amis, nos voisins, les propriétaires d’entreprises. Nous nous devons de prendre la parole pour eux», a dit, mardi, Mme Holmes.

Mme Holmes a affirmé que le principal message de l’association était qu’étant donné l’importance d’Énergie Est pour l’avenir économique du Canada, les associations municipales à travers le pays devraient faire entendre leur voix.

La présidente a indiqué que l’Association des municipalités métropolitaines de l’Alberta doit rencontrer des ministres fédéraux à Ottawa le mois prochain.

Le mois dernier, l’Association des municipalités métropolitaines de la Saskatchewan a adopté une résolution qualifiant Énergie Est d’«essentiel à la prospérité économique de l’Ouest canadien et du pays entier».

L’oléoduc de la société de Calgary TransCanada (TSX:TRP) transporterait 1,1 million de barils par jour de pétrole brut de l’Alberta et de la Saskatchewan jusqu’à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!