Cliff Owen Michelle Obama, Sophie Grégoire-Trudeau. Cliff Owen / The Associated Press

WASHINGTON – Sophie Grégoire-Trudeau et Michelle Obama ont uni leurs forces, jeudi, à Washington, pour faire la promotion d’un programme américain qui aide les adolescentes à bénéficier d’une éducation de qualité.

Michelle Obama a déclaré à l’Institut des États-Unis pour la paix que quelque 62 millions de jeunes filles dans le monde n’allaient pas à l’école.

L’administration Obama a lancé il y a un an le programme Let Girls Learn, qui veille à encourager les adolescentes à travers le monde à poursuivre leurs études.

«Je sais que nous pouvons unir le monde entier autour de cet enjeu et changer la destinée de ces 62 millions de filles à jamais, a déclaré Mme Obama. On peut le faire.»

Les Canadiens savent que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes devraient constituer des enjeux prioritaires, a ajouté Sophie Grégoire-Trudeau.

Elle a ajouté que les sociétés instruites encourageaient la paix et la justice.

«Comme (Mme Obama) l’a si bien dit, le Canada sait qu’une société, pour être prospère, plus juste et plus pacifique, doit être éduquée», a affirmé Mme Grégoire-Trudeau.

«Et une jeune fille instruite devient (…) une mère ou un mentor ou une amie instruite. C’est ce qui fait une société éduquée et l’éducation crée un monde plus pacifique et plus juste.»

Mme Obama a souligné que Sophie Grégoire-Trudeau — en plus d’être jolie et drôle — était un exemple inspirant pour le Canada et le reste du monde.

«Elle a un bon sens de l’humour, a-t-elle ajouté. Elle me fait vraiment rire.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!