FREDERICTON – Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi qu’il appuyait la candidature du Nouveau-Brunswick pour l’organisation des Jeux de la Francophonie en 2021.

L’événement se déroulerait à Dieppe et Moncton.

Le Québec s’est ainsi rallié au consensus survenu le 1er mars à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Des représentants du Québec et du Nouveau-Brunswick avaient alors fait valoir leur candidature devant les membres du Conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF).

À l’issue de cette présentation, le Conseil d’orientation avait recommandé au Conseil permanent de la Francophonie de désigner le Nouveau-Brunswick comme hôte des Jeux.

Le seul autre candidat en lice était la ville de Sherbrooke au Québec.

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a souhaité la meilleure des chances à l’organisation de Moncton-Dieppe pour la suite des choses.

La ministre responsable de la Francophonie au Nouveau-Brunswick, Francine Landry, a exprimé sa fierté en estimant que «ce sera un moment marquant pour la province».

La recommandation du Conseil d’orientation sera examinée le 7 avril par le Conseil permanent de la Francophonie.

Le Conseil permanent fera une recommandation à son tour à la Conférence ministérielle de la Francophonie, qui elle-même fera une recommandation au Sommet de la Francophonie qui aura lieu à Madagascar en novembre.

Les prochains Jeux de la Francophonie auront lieu à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!