Archives/TC Media Aveos avait fermé ses portes en 2012, laissant 2400 personnes sans emploi, dont 1800 à Montréal.

MONTRÉAL – Air Canada a annoncé lundi avoir conclu une entente avec le Manitoba pour établir un centre de maintenance qui devrait contribuer à créer au moins 150 emplois dans la province dès 2017.

Selon l’entente, le plus grand transporteur aérien aidera à la création d’un «centre d’excellence dans l’Ouest du Canada» pour assurer certaines activités de maintenance en amenant dans la province trois de ses fournisseurs et de ses partenaires commerciaux.

En revanche, l’entente aidera Air Canada à éviter les conséquences judiciaires liées à la fermeture de son ancienne division, Aveos Performance aéronautique. La fermeture d’Aveos s’était soldée par la mise à pied de 2600 employés, dont plus de 1700 à Montréal, ainsi que plusieurs autres en Ontario et au Manitoba.

Québec avait lancé une poursuite contre le transporteur aérien, arguant qu’il avait manqué à ses obligations selon la Loi sur la participation publique au capital d’Air Canada de 1988, qui l’obligeait à garder ses opérations d’entretien lourd au Québec.

Cependant, Québec a récemment abandonné sa poursuite puisque Air Canada a accepté d’acheter plus de 75 avions de la CSeries de Bombardier. Parallèlement, le transporteur montréalais s’est engagé à réaliser les travaux de révision et d’entretien lourd des nouveaux appareils au Québec pendant au moins 20 ans.

Le transporteur affirme dans son communiqué que le gouvernement du Manitoba a également consenti à se retirer de la poursuite. Or, la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) a déposé la semaine dernière une demande d’injonction permanente en Cour supérieure contre le transporteur aérien dans l’espoir de le forcer à effectuer l’entretien de sa flotte d’avions dans la région de Montréal.

En vertu de l’entente annoncée lundi, Air Canada «facilitera et appuiera l’établissement» de trois fournisseurs et partenaires commerciaux. Il s’agit de Hope Aero Propeller & Component, spécialisé dans les hélices, les roues, les freins et les batteries et de Airbase Services, qui assure l’entretien du matériel des cabines.

Air Canada a également a accepté de louer les hangars de Winnipeg à son partenaire commercial Cargojet Airways pour que l’entreprise qui oeuvre dans le secteur du fret puisse installer là-bas ses activités de maintenance.

Le transporteur a aussi annoncé qu’elle encouragerait les soumissions des fournisseurs et d’autres entreprises du Manitoba pour les travaux sur les composantes d’appareils de sa future flotte d’avions.

«En amenant au Manitoba un certain nombre de ses fournisseurs et partenaires commerciaux et en y facilitant leur établissement, Air Canada renforce les bases d’une croissance future de l’industrie dans la province. Nous sommes déjà l’un des plus importants employeurs du Manitoba, avec plus de 725 emplois, et cette entente devrait développer et diversifier davantage l’expertise en aviation dans la province et favoriser la création de postes de qualité dans cette industrie hautement concurrentielle et dynamique», s’est réjoui Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!