THE CANADIAN PRESS Le premier ministre Justin Trudeau a expliqué sa vision des choses au sujet de l'égalité homme-femme devant une audience manifestement gagnée d'avance aux Nations unies.

NEW YORK, États-Unis – Le premier ministre Justin Trudeau dit que la création d’un congé parental qui pourrait uniquement être pris par les pères pourrait être une façon d’améliorer la flexibilité dont ont besoin les jeunes familles.

Le premier ministre a expliqué sa vision des choses au sujet de l’égalité homme-femme devant une audience manifestement gagnée d’avance aux Nations unies.

Il a dit qu’il était important d’encourager les congés parentaux et même de cibler des congés qui seraient réservés aux pères.

Selon lui, il faut aller plus loin que de mettre en place un congé parental qui peut être divisé entre les deux parents.

Il a affirmé que son gouvernement travaillait pour faire du Parlement un environnement plus favorable aux familles, soulignant qu’il est difficile d’actualiser une institution créée à la base par et pour de «vieux hommes blancs».

Les obligations de voyages parlementaires et les heures des travaux en Chambre peuvent constituer des obstacles pour les femmes qui ont de jeunes enfants, mais des changements significatifs peuvent être faits, a-t-il indiqué.

Et il y a des façons de rendre les entreprises et les organisations plus ouvertes à l’égalité, même s’il s’agit seulement de les forcer à faire rapport explicitement sur l’équilibre hommes-femmes de leur personnel et de leur conseil d’administration.

Le dernier budget du gouvernement Harper en 2015 incluait une proposition de changer la Loi canadienne sur les sociétés par actions pour les obliger à mettre une politique d’égalité des sexes en place ou d’expliquer publiquement pourquoi ils n’en ont pas une.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!