Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne La Cour suprême

OTTAWA – Le juge de la Cour suprême du Canada Thomas Cromwell prendra sa retraite le 1er septembre, ouvrant ainsi la voie à la première nomination du premier ministre Justin Trudeau au plus haut tribunal du pays.

M. Cromwell, âgé 63 ans, a été nommé à la Cour suprême en 2008, après avoir siégé 11 ans à la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse.

La juge en chef de la Cour Beverley McLachlin a souligné les contributions du magistrat, affirmant que ses collègues avaient toujours bénéficié de sa sagesse, de sa rigueur et de son amitié.

Elle a ajouté qu’à l’extérieur de la Cour, les efforts infatigables de M. Cromwell pour améliorer l’accès à la justice seraient bénéfiques aux Canadiens bien après sa retraite.

Le magistrat a quant à lui affirmé qu’alors que son temps sur le banc tire à sa fin, il croit plus fermement que jamais qu’une branche judiciaire indépendante et efficace est une pierre angulaire de la démocratie.

Selon les règles, un juge de la Cour suprême qui quitte peut, jusqu’à six mois après la retraite, participer aux jugements sur des causes qu’il a entendues.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!