La Presse Canadienne

AUSTIN, Man. – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirme qu’il est trop tôt pour dire si la mystérieuse disparition d’un enfant de deux ans dans une campagne du Manitoba peut être considérée comme suspecte.

La seule priorité de la police, en ce moment, est de retrouver Chase Martens.

Le bambin a été vu pour la dernière fois mardi soir, vers 18 h, alors qu’il jouait à l’extérieur de sa résidence dans la région d’Austin, à environ 130 kilomètres à l’ouest de Winnipeg. Les températures dans ce secteur sont descendues à -12 degrés Celsius pendant la nuit.

Il portait une veste bleue, un pantalon noir, un chapeau rouge et des bottes qui s’illuminent lorsqu’il marche.

On le décrit comme un garçon mesurant 76 centimètres et pesant 13,6 kilos. Il a les yeux bleus et les cheveux brun pâle.

Selon le sergent Bert Paquet, plus de 300 bénévoles, policiers et pompiers participent aux recherches, en compagnie de chiens policiers et avec l’hélicoptère du service de police de Winnipeg et un avion de la GRC.

«Nous cherchons tout ce qui peut sortir de l’ordinaire, quelque chose qui éveille votre instinct et qui vous fait penser que ça pourrait être pertinent», a déclaré M. Paquet, qui a ajouté que le nombre de bénévoles était suffisant pour le moment.

«Nous avons suffisamment de personnes formées et de gens non formés mais supervisés, qui nous donnent un coup de main. Nous croyons avoir avec nous suffisamment de gens.»

Il a conseillé à tous ceux qui souhaitent aider de prier pour l’enfant et sa famille.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!