Getty Images/Ingram Publishing

OTTAWA – La Cour suprême du Canada a tranché qu’une femme de l’Alberta qui a jeté deux de ses nouveau-nés aux poubelles n’est pas coupable de meurtre non prémédité.

De façon unanime, les juges du plus haut tribunal canadien ont donné raison jeudi aux avocats de Meredith Borowiec, de Calgary, qui ont plaidé qu’elle était plutôt coupable d’infanticide, une infraction moins grave.

La Cour suprême a rendu jugement pour la première fois sur l’article du Code criminel sur l’infanticide, qui porte sur la définition de ce qui constitue un esprit troublé chez une nouvelle mère.

Mme Borowiec a été accusée à l’origine de deux chefs de meurtre non prémédité pour la mort de ses deux enfants en 2008 et en 2009.

En 2014, elle a été condamnée pour infanticide et a reçu une peine additionnelle de 18 mois de prison, en plus des 18 mois qu’elle avait déjà passés en détention préventive.

La Cour d’appel de l’Alberta avait maintenu les verdicts d’infanticide, mais les juges étaient divisés et l’affaire s’est donc rendue en Cour suprême.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!