THE ASSOCIATED PRESS Le Titanic

HALIFAX – Des membres de la Patrouille internationale des glaces, qui a été formée après le naufrage du «Titanic» dans l’Atlantique Nord, se rassembleront à Halifax cette semaine pour une cérémonie visant à rendre hommage aux quelque 1500 personnes qui ont perdu la vie dans la catastrophe.

La commandante Gabrielle McGrath, de la Garde côtière des États-Unis, a indiqué que la cérémonie reconnaîtrait la longue histoire de la Patrouille internationale des glaces, créée après la tragédie du «Titanic», qui a percuté un iceberg avant de sombrer dans l’océan, en avril 1912. Le siège de la Patrouille internationale des glaces se trouve au Connecticut, aux États-Unis.

La commandante McGrath a précisé que la cérémonie aurait lieu mercredi au cimetière Fairview Lawn de Halifax, lieu du dernier repos d’environ 120 victimes du «Titanic».

Elle a expliqué qu’un prêtre bénirait quatre couronnes de fleurs qui seront déposées sur les tombes. Les couronnes de fleurs seront ensuite transportées, jeudi, sur le lieu du naufrage, au large de Terre-Neuve. Elles seront lancées dans la mer du haut des airs.

Après la catastrophe du «Titanic», la communauté internationale s’est réunie pour trouver un moyen d’assurer la sécurité des navires circulant dans l’Atlantique Nord, parsemé chaque printemps de centaines d’icebergs potentiellement dangereux, a affirmé Mme McGrath.

C’est le seul endroit au monde où des icebergs peuvent se trouver sur une route maritime, a-t-elle souligné.

«C’est assurément très dangereux et c’est un environnement océanique et météorologique très changeant, alors c’est une chose à laquelle nous pensons tout le temps — nous assurer qu’un désastre comme celui du « Titanic » ne se reproduise jamais», a-t-elle déclaré.

La Patrouille internationale des glaces est gérée par la Garde côtière des États-Unis, qui travaille avec plus d’une dizaine de pays ayant des intérêts dans la navigation transatlantique, dont le Canada, le Royaume-Uni et le Danemark.

La patrouille collabore notamment avec le Service canadien des glaces, qui produit des rapports sur le déplacement des icebergs. L’agence utilise la reconnaissance aérienne et des images provenant de satellites pour repérer les immenses blocs de glace qui flottent dans l’Atlantique Nord.

Selon Mme McGrath, depuis la création de la Patrouille internationale des glaces en 1913, il n’y a eu aucun incident impliquant des navires et des icebergs dans la région.

Traditionnellement, la cérémonie au cimetière Fairview Lawn a lieu chaque année ou chaque deux ans, mais il n’y en a pas eu depuis 2010, a souligné la commandante. Les membres du public qui souhaitent y participer sont les bienvenus.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!