Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne Howard Sapers.

OTTAWA – L’enquêteur correctionnel du Canada, Howard Sapers, a dit se réjouir de continuer son travail après avoir obtenu une prolongation d’un an dans ces fonctions.

M. Sapers a affirmé qu’il aurait été bien d’obtenir une plus longue prolongation, mais a dit comprendre que le processus de désignations au fédéral était en révision.

Le mois dernier, les libéraux ont annoncé un réexamen du processus visant à le rendre plus transparent et à éliminer la perception selon laquelle les choix partisans ont préséance sur les compétences professionnelles.

Dans l’attente de la révision, les nouvelles nominations ont été mises sur la glace, à l’exception des postes jugés essentiels ou ceux offrant des services majeurs à la population.

Dans de tels cas, le gouvernement désigne ou reconduit une personne pour une période ne dépassant pas une année.

M. Sapers, âgé de 58 ans, est enquêteur correctionnel du Canada depuis 2004, ayant fait valoir des enjeux de santé mentale, de surpopulation et de surreprésentation des Autochtones dans les établissements de détention.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!