MONTRÉAL – Les agents de sécurité d’Aéroport de Montréal (ADM) à Dorval ont rejeté à 100 pour cent les dernières offres patronales et ont voté à 91 pour cent en faveur d’un mandat de grève de 36 heures à exercer au moment jugé opportun.

Les employés se plaignent de devoir subir des diminutions salariales annuelles de plusieurs milliers de dollars.

Les membres du Syndicat des agents de sécurité de l’Aéroport de Montréal (SAS-ADM) affilié à la CSN, pourraient exercer leur droit de grève tout en maintenant les services essentiels, pendant une heure une certaine journée et 30 minutes une autre journée jusqu’à l’épuisement de la banque.

Les 140 agents et agentes de sécurité de l’aéroport ont été cédés au nouveau sous-traitant Garda.

Le syndicat demande à Aéroports de Montréal de s’impliquer dans le dossier, estimant que les économies faites par l’entente conclue avec le nouveau sous-traitant ont été réalisées sur le dos des employés et de la sécurité des citoyens.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!