Paul Chiasson Justin Trudeau. Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – La grande région de Montréal bénéficiera d’un investissement du gouvernement fédéral allant jusqu’à 775 millions $ pour améliorer son réseau existant de transport collectif.

C’est le premier ministre Justin Trudeau lui-même qui en a fait l’annonce à Montréal, mercredi, dans un hangar de la Société de transport de Montréal (STM) où s’effectue l’entretien des wagons du métro.

Cette somme sera injectée sur trois ans, à compter de cette année.

Il s’agit de la part pour la grande région de Montréal des sommes annoncées dans le budget de mars dernier pour le transport collectif, d’un total de 3,4 milliards $.

Pour le premier ministre, il est essentiel que le transport en commun soit fiable pour les travailleurs qui font rouler l’économie et pour les parents qui vont chercher leurs jeunes enfants à l’école et à la garderie.

Il a souligné qu’il s’agit d’une première phase d’investissements pour la réfection et l’amélioration du réseau existant.

La deuxième phase — qui n’est pas encore annoncée — visera de nouveaux projets ou infrastructures, comme des ponts ou encore le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal vers Anjou. Il s’agit d’une demande prioritaire du maire de Montréal, Denis Coderre, et aussi du gouvernement québécois.

M. Trudeau n’a pas voulu dire si le prolongement de la ligne bleue deviendrait ou non une réalité. Il a expliqué que la position de son gouvernement est d’être un partenaire pour les projets des municipalités, et non pas pour leur dire quoi faire. Les gouvernements locaux connaissent mieux les besoins de leurs citoyens, croit-il.

«Quand les gens à Ottawa commencent à dessiner des lignes sur les cartes, on commence à s’inquiéter», a-t-il blagué.

Mais il promet qu’Ottawa sera là.

«Si ça demeure une priorité pour la ville et pour la province, oui, nous allons le faire», a-t-il dit.

Il a eu une réponse similaire au sujet de la possibilité d’un train léger sur rail reliant le centre-ville de Montréal à l’aéroport Trudeau.

Selon Alain Piché qui travaille à la STM depuis 30 ans, il s’agit de la première fois qu’un premier ministre visite ces installations.

Il estime que cette aide financière est une très bonne nouvelle, pour les citoyens comme pour les employés.

«On a de la misère à desservir correctement nos clients, a-t-il dit. Cela va nous aider.»

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit aussi de l’investissement annoncé par Ottawa.

«La communauté d’affaires est ravie que le gouvernement fédéral reconnaisse l’importance du transport en commun comme levier pour le développement économique de la métropole. Les métropoles prospères sont aussi celles qui comptent sur un système de transport fluide», a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!