TC Media

VAL-D’OR, Qc – Le suspect âgé de 25 ans qui a été grièvement blessé lors d’une opération policière menée sur le territoire autochtone de Lac-Simon, en Abitibi-Témiscamingue, mercredi soir, est mort de ses blessures en fin de soirée dans un hôpital de Val-d’Or, selon ce qu’a confirmé la Sûreté du Québec (SQ).

Des agents de la Police de Lac-Simon avaient été alertés vers 19h30 car un individu arpentait les rues en brandissant ce qui semblait être une arme blanche. Au moment de l’intervention des policiers, il aurait été happé par une auto-patrouille et des coups de feu auraient été tirés, dans des circonstances qui restent à éclaircir.

Pendant que le suspect était transporté à l’hôpital, les policiers locaux ont été pris à partie par un groupe de personnes du territoire algonquin. Des renforts ont alors été demandés à la Sûreté du Québec.

C’est la SQ se chargera de maintenir la paix à Lac-Simon, jusqu’à nouvel ordre.

De plus, à la demande du ministre de la Sécurité publique du Québec, Martin Coiteux, la SQ mènera une enquête indépendante pour déterminer ce qui s’est produit.

C’est à Lac-Simon, en février dernier, qu’un agent de la Police de Lac-Simon, Thierry Leroux, avait été tué par un tireur qui s’était ensuite enlevé la vie.

Le territoire de Lac-Simon est situé à une quinzaine de kilomètres à l’est de Val-d’Or.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!