Getty Images/iStockphoto

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Des pêcheurs et des entreprises de transformation de l’Atlantique s’unissent pour créer un organisme unique voué au retour espéré de la pêche à la morue, une espèce qui serait en train de renaître.

L’Union des pêcheurs de Terre-Neuve a indiqué que des membres du syndicat formeront un comité paritaire, avec des représentants des usines de transformation, afin d’élaborer une stratégie pour l’avenir de ce poisson de fond nordique.

La porte-parole du syndicat, Jessica McCormick, a admis que les deux groupes sont habituellement assis face à face aux tables de négociations, mais elle soutient que l’heure est à la collaboration si on veut assurer le retour harmonieux à une pêche durable.

Selon Mme McCormick, la pêche commerciale de la morue ne peut plus être gérée comme jadis, alors que la surpêche de l’industrie avait mené à un moratoire dans les années 1990.

Le syndicat estime qu’il est important d’élaborer une stratégie commune car après le moratoire, les pêcheurs de morue s’étaient tournés vers les crustacées et les mollusques, et ces stocks commencent eux aussi à se réduire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!