SASKATOON – Le chef du NPD en Saskatchewan, Cam Broten, démissionne comme leader après que son parti n’eut pas été en mesure de réaliser des gains significatifs lors des élections provinciales au cours desquelles il a aussi perdu son propre siège.

L’homme de 37 ans affirme qu’il s’agissait là d’une décision difficile, mais que c’était la bonne chose à faire.

Lors d’une conférence de presse tenue lundi à Saskatoon, il a précisé que la décision était la bonne pour le bien de son parti et de sa famille.

Il a ajouté qu’il aimait la province et ses gens, tout comme le service public et son parti. Il dit qu’il va s’ennuyer de cette vie au cours des mois à venir.

La course était serrée dans la circonscription de Saskatoon Westview, et M. Broten a perdu devant le candidat du Parti de la Saskatchewan par environ 200 votes.

Les néo-démocrates ont emporté 10 des 61 sièges de la législature lors des élections de la semaine dernière.

Le NPD avait neuf sièges avant le déclenchement des élections et espérait augmenter sa cohorte pour démontrer un engouement envers les efforts de reconstruction du parti.

M. Broten avait été élu pour la première fois comme député en 2007 et avait remplacé le chef précédent Dwain Lingenfelter après sa défaite lors de l’élection de 2011.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!