MONTRÉAL – La chaîne de télévision consacrée à la prévention du crime soutient que ses jours sont comptés et lance un appel de détresse à la ministre fédérale du Patrimoine.

La direction de la chaîne Avis de recherche TV (ADR-TV) a indiqué lundi qu’elle n’atteindra pas le mois de mai sans l’intervention de la ministre Mélanie Joly.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avait retiré à Avis de recherche TV, en août 2013, son statut de «distribution obligatoire» — qui lui permettait jusque-là de faire partie du service de distribution de base.

Le CRTC avait alors déterminé qu’il convenait d’éliminer cette exigence de distribution obligatoire «de façon progressive au cours des deux prochaines années de radiodiffusion (jusqu’au 31 août 2015) afin de donner le temps au titulaire d’ajuster son plan d’affaires en conséquence».

ADR-TV avait ensuite demandé au CRTC de revenir sur sa décision, en vain. Le président d’ADR-TV, Vincent Geracitano, demande maintenant à la ministre responsable d’intervenir et de renverser la décision du CRTC.

M. Geracitano soutient que les distributeurs Bell et Vidéotron ne diffuseront plus cette chaîne à moins qu’ils n’y soient contraints par le CRTC. Pourtant, selon lui, ADR-TV a reçu des centaines de messages d’appui et certains intervenants auraient même demandé que la chaîne diffuse ailleurs au pays.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!