Adrian Wyld/THE CANADIAN PRESS Le ministre des Finances, Bill Morneau

OTTAWA – Le gouvernement fédéral a présenté lundi une motion visant à mettre en place sa nouvelle allocation canadienne pour les enfants — une politique qui aidera davantage les familles et qui contribuera à stimuler la croissance économique, selon les libéraux.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé une motion de voies et moyens — qui a pour objectif d’étudier une mesure financière en particulier — sur cette politique, qui était une promesse clé du Parti libéral du Canada lors de la dernière campagne électorale.

L’allocation canadienne pour les enfants, qui est bonifiée et qui cible une plus grande partie de la population, aura pour effet de fusionner quatre prestations familiales déjà existantes, dont l’allocation canadienne pour enfants et la prestation universelle pour la garde d’enfants.

La politique libérale coûtera 10 milliards $ de plus sur deux ans au Trésor public par rapport aux prestations combinées de l’ancien gouvernement conservateur.

Les libéraux martèlent que l’allocation familiale générera de la croissance économique, ce qui les aidera éventuellement à mettre fin à un cycle de cinq années de déficits projetés.

La motion du ministre Morneau inclut également l’adoption d’un crédit d’impôt pour les professeurs qui se procurent des fournitures scolaires, une augmentation de la déduction fiscale pour les travailleurs qui pratiquent en régions éloignées et le rétablissement du crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!