La Presse canadienne

EDMONTON – La police et les responsables de la santé publique en Alberta sonnent l’alarme au sujet d’une nouvelle drogue dangereuse appelée W-18 qui est beaucoup plus toxique que le fentanyl, un autre opiacé synthétique lié à des centaines de décès au Canada.

Le sergent-chef Dave Knibbs affirme que la police d’Edmonton a saisi environ quatre kilos d’une poudre blanche en décembre et que des tests effectués par Santé Canada ont confirmé qu’il s’agit de W-18.

M. Knibbs affirme que le W-18 est environ 100 fois plus puissant que le fentanyl, et 10 000 fois plus puissant que la morphine.

La substance a vraisemblablement été importée d’autres pays et aurait pu être transformée en des millions de pilules, dit le sergent.

Laura Calhoun, une médecin qui travaille au sein des services de santé de l’Alberta, a précisé que le personnel médical de première ligne avait été avisé d’être à l’affût de surdoses.

Mme Calhoun souligne que le W-18 n’est pas réglementé par les lois fédérales sur les drogues et n’a aucun usage clinique.

Elle avise les utilisateurs de drogue que du W-18 peut être présent dans les comprimés de fentanyl et que cette puissante drogue peut tuer.

La substance ne peut être détectée par des tests standards de drogues.

La police n’a pas voulu dire si des personnes ont été arrêtées ou accusées en lien avec cette saisie.

Le site web de Santé Canada indique que le W-18 est un opiacé synthétique qui a été conçu comme analgésique et qui a été breveté au Canada et aux États-Unis en 1984. Il n’a jamais été mis en marché.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!