Une centaine de personnes s’étaient donné rendez-vous samedi après-midi au parc La Fontaine en marge du Jour de la Terre. Un événement d’ordinaire rassembleur qui a déjà réunis pas moins de 250 000 citoyens en 2012.

Deux rassemblements distincts, dont un organisé par le contingent du Bloc Québécois, avaient initialement été organisés. Mais les deux groupes ont rapidement convergé pour ne former qu’un seul rassemblement samedi près du restaurant du parc.

Discours et chansons ayant pour thème l’environnement ont occupé la foule avant que les participants entament une marche symbolique autour du lac. La centaine de citoyens présents en avaient entre autres contre les projets de pipeline, les énergies fossiles ou encore la cruauté animale.

Outre les militants environnementalistes et les citoyens, le chef du Parti québécois (PQ), Pierre Karl Péladeau, était également au rendez-vous. «J’ai toujours été préoccupé par l’environnement, par les problématiques du projet Énergie Est, qui fait en sorte d’attirer l’attention d’une grande partie de la population. Cette question est importante. C’est l’occasion de s’y intéresser, lorsqu’on a un événement autour du Jour de la Terre», a affirmé M. Péladeau.

Pour sa part, le chef intérimaire du Bloc Québécois Rhéal Fortin s’est réjouit que l’entreprise TransCanada ait annoncé vendredi qu’elle se soumettrait à la loi environnementale québécoise. «C’est une bonne nouvelle, mais il faut continuer de se battre, a-t-il insisté. Je suis désolé de constater que le gouvernement Trudeau a encore mis 1 G$ dans ces énergies fossiles. Ce qu’on veut, c’est une énergie verte. On souhaite que nos investissements soient mis dans des énergies qui nous ressemblent. Alors on va continuer de les talonner sur ce dossier.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!