OTTAWA – Le gouvernement fédéral annonce qu’il versera un dollar pour chaque dollar donné à la Croix-Rouge canadienne afin d’aider les sinistrés de Fort McMurray.

La ville du nord de l’Alberta et ses environs ont été évacués alors qu’un immense incendie de forêt continue de s’étendre dans la région.

Après avoir promis, mercredi, que le gouvernement fédéral serait là pour l’éventuelle reconstruction, le premier ministre Justin Trudeau est retourné en Chambre, jeudi matin, pour annoncer de l’aide financière du gouvernement, par l’entremise de la Croix-Rouge.

«Au moment où les gens ouvrent leurs portes et font des dons à des organismes comme la Croix-Rouge canadienne, notre gouvernement offre son appui indéfectible dans les jours et les semaines difficiles qui suivront», a promis M. Trudeau.

La leader par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose, elle-même une élue de l’Alberta, a remercié le gouvernement pour son geste.

«C’est une journée difficile pour les Albertains mais nous allons persévérer», a assuré la députée alors qu’elle retenait difficilement ses larmes.

Elle a également réclamé que Fort McMurray demeure «une priorité absolue» pour les éventuels investissements fédéraux en infrastructures.

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a, lui aussi, applaudi l’initiative du gouvernement et vanté la solidarité démontrée à travers le pays pour la communauté affligée. «À la seconde même où on a commencé à parler ici, ce matin, une escadrille de Canadair (…) pour venir en aide en Alberta quittait Québec. Ça, c’est un bel exemple de ce qu’il faut faire. Tout le monde doit être là», a lancé M. Mulcair.

Combien d’argent?

Le gouvernement fédéral n’a pas précisé les détails de son offre d’égaler les dons à la Croix-Rouge canadienne. On ignore, pour l’instant, quand cette offre prendra fin et si Ottawa imposera un plafond.

On ne sait pas non plus combien d’argent est disponible grâce au fonds d’assistance fédéral offert à l’Alberta.

«À ce stade-ci de la crise, c’est difficile de l’évaluer parce que ce serait trop limitatif de dire: on donne tant de dollars par personne ou on y va au pourcentage des dégâts. On va commencer par évaluer la situation», a expliqué Michel Picard, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

«Nous allons vouloir commencer à faire ces calculs rapidement afin que les ressources financières puissent être fournies le plus rapidement possible», a promis le ministre Ralph Goodale.

Le ministre Goodale continuait, jeudi, d’énumérer l’aide concrète fournie par Ottawa à l’Alberta.

«L’Agence de santé publique et Santé Canada, en réponse à une demande directe du gouvernement de l’Alberta, fournissent des lits de camps, des couvertures et d’autres fournitures. (…) L’Agence de santé publique achemine toutes ses réserves du genre à la région de Fort McMurray ou aussi près que possible», a-t-il détaillé lors d’un point de presse à son entrée aux Communes.

Mercredi, le gouvernement fédéral a mis à la disposition des autorités albertaines des ressources de l’aviation militaire canadienne: quatre hélicoptères Griffon, un C-130J Hercules et un avion de transport C-17.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!