MONTRÉAL – À compter du 1er janvier prochain, les Québécois qui passent par l’État américain de la Georgie pourront sans problème présenter leur passeport canadien et leur permis de conduire du Québec qui est uniquement en français.

Le gouvernement du Québec et le CAA-Québec ont fait savoir, jeudi, que cet État n’exigera plus qu’on présente à ses agents un permis de conduire international si le permis de conduire détenu est rédigé dans une autre langue que l’anglais.

Le gouverneur de cet État, Nathan Deal, a signé un projet de loi à cet effet.

À l’heure actuelle, pour avoir le droit de circuler sur son territoire, la Georgie exige des non-résidents qui détiennent un permis dans une autre langue que l’anglais qu’ils présentent un permis de conduire international.

Plusieurs instances avaient fait pression pour que cette réglementation soit modifiée, d’autant plus que plusieurs Québécois qui se rendent dans le Sud, l’hiver, passent par cet État américain.

Les ministres des Transports, Jacques Daoust, et des Relations internationales, Christine St-Pierre, ont indiqué par voie de communiqué, jeudi, que l’antenne du Québec à Atlanta avait ainsi fait pression auprès des représentants de l’État de la Georgie au cours des derniers mois.

Le club automobile américain AAA avait aussi fait pression, de même que le bureau national du club canadien CAA.

Dans un communiqué diffusé jeudi, le CAA-Québec rapporte que des rumeurs, qui n’ont pu être vérifiées, avaient fait état du fait que des contraventions salées avaient déjà été imposées à des automobilistes québécois, uniquement parce que leur permis de conduire n’était rédigé qu’en français.

Québec affirme de son côté qu’il est «intervenu à plusieurs reprises auprès des représentants de la Georgie, notamment auprès du précédent commissaire du Department of drivers services, Robert G. Mikell, afin d’éviter aux automobilistes québécois sans permis international d’être sanctionnés lors de leur passage dans cet État».

La ministre St-Pierre avait également abordé la question avec le gouverneur Deal lors de sa mission à Atlanta en 2014.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!