TORONTO – Une accusation d’agression sexuelle qui avait été déposée contre l’ex-animateur Jian Ghomeshi devrait être retirée mercredi, a indiqué une source à La Presse Canadienne.

En revanche, l’ancienne vedette de la CBC devra signer un engagement de ne pas troubler l’ordre public.

La source, qui a requis l’anonymat, a confirmé que cette entente signifiait que M. Ghomeshi ne subira pas un nouveau procès, qui devait se tenir à partir du 6 juin.

Postmedia avait rapporté plus tôt, lundi, que M. Ghomeshi allait se présenter en cour pour signer l’engagement de ne pas troubler l’ordre public, une disposition du Code criminel qui est généralement utilisée dans les cas de disputes familiales.

L’accusation liée au procès du mois de juin avait été déposée par une ancienne employée de la CBC. La femme, dont l’identité a été frappée d’une ordonnance de non-publication, alléguait que M. Ghomeshi l’avait agressée sexuellement en 2008. L’accusé avait plaidé non coupable.

L’avocat de la défense de M. Ghomeshi et le ministère du Procureur général de l’Ontario n’ont pas répondu aux demandes de commentaires de La Presse Canadienne.

Le premier procès de l’ancien animateur de «Q» avait pris fin en mars. Il avait finalement été acquitté sur tous les chefs d’accusation qui pesaient contre lui. L’ex-animateur vedette de la radio avait plaidé non coupable après avoir été accusé d’agressions contre des femmes qui se seraient produites de 2002 à 2003.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!