KAMLOOPS, C.-B. – Les vents devaient continuer à souffler avec force, mardi, dans le nord-est de la Colombie-Britannique, mais les dirigeants des services d’incendie étaient soulagés que les rafales pouvant atteindre 60 kilomètres à l’heure annoncées par les météorologues n’aient finalement pas été au rendez-vous.

Environnement Canada avait prédit de puissantes rafales lundi, et Kevin Skrepnek, le responsable des communications du bureau des incendies de forêt, a admis que les conditions météorologiques étaient difficiles en ce début de semaine, mais a indiqué que les équipes qui luttent contre les brasiers étaient heureuses que les vents ne soient pas aussi forts que prévu.

Il a ajouté que les pompiers avaient hâte à jeudi, qui devrait donner lieu à de la pluie et à des températures moins élevées, alors que 69 incendies de forêt font rage à travers la province, surtout dans le nord-est.

Le bureau des incendies de forêt a révélé que le brasier de Siphon Creek, situé près de la frontière entre la Colombie-Britannique et l’Alberta, au nord-est de Fort St. John, couvrait maintenant 754 kilomètres carrés et qu’un avis d’évacuation était toujours en vigueur pour l’incendie de Beatton Airport Road, au nord de la ville.

L’épais nuage de fumée généré par les flammes compliquaient encore les efforts des services d’urgence pour le brasier de Halfway River, qui a ravagé 30 kilomètres carrés entre Hudson’s Hope et Fort St. John.

Selon M. Skrepnek, les autorités étaient aussi préoccupées par un incendie faisant près de deux kilomètres carrés découvert lundi à proximité de Palmer Mountain, dans le district régional de Cariboo, à 150 kilomètres à l’ouest de Williams Lake, qui devrait prendre de l’ampleur au cours des prochains jours.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!