Yves Provencher/Archives Métro Andres Fontecilla

MONTRÉAL – C’est en célébrant son 10e anniversaire de fondation que Québec solidaire tient ce week-end à Montréal son 11e congrès.

Samedi soir, au Club Soda, une trentaine de personnalités publiques et d’artistes, dont la chanteuse Ariane Moffat, prendront la parole ou offriront des prestations musicales pour manifester leur appui à la formation souverainiste de gauche.

Le président de Québec solidaire, Andres Fontecilla, estime que son parti a fait «beaucoup de chemin» en 10 ans, et qu’il a fait progresser plusieurs idées de gauche. Il affirme que sa formation a parlé au nom de citoyens qui étaient «depuis trop longtemps» mal représentés par les élites politiques au pouvoir.

M. Fontecilla déplore par ailleurs que Québec solidaire soit toujours désavantagé par un système électoral qui, selon lui, privilégie les «vieux» partis.

Il ajoute qu’un des objectifs prioritaires de sa formation est de faire élire des députés à l’extérieur de Montréal, rappelant que beaucoup d’efforts sont mis pour convaincre les gens des régions de joindre Québec solidaire.

Pour souligner ses 10 ans, le parti lancera samedi un pamphlet politique.

Quant à la convergence des forces souverainistes, Andres Fontecilla estime qu’il est difficile de «la faire avancer», étant donné «l’absence d’une position claire» du Parti québécois sur l’accession à l’indépendance. Il soutient que les candidats à la direction du PQ font preuve «d’une valse hésitation» sur le sujet, et qu’il faudra manifestement attendre l’élection du nouveau chef à l’automne.

Entre-temps, Québec solidaire promet, s’il est porté au pouvoir, de mettre sur pied une assemblée constituante dont le mandat sera de préciser la démarche vers l’indépendance.

Québec solidaire a été créé en 2006 à la suite d’une fusion de l’Union des forces progressistes (UFP) et d’Option citoyenne. Il a fait élire son premier député à l’Assemblée nationale, Amir Khadir, en 2008. Et en 2012, Françoise David, à son tour, a été élue. Manon Massé s’est jointe à eux en 2014.

Le parti a obtenu 3,6 pour cent des votes en avril 2007. Il est passé à 3,8 pour cent en décembre 2008, à 6 pour cent en septembre 2012, et à 7,6 pour cent en avril 2014.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!