EDMONTON – Quelque 2000 sinistrés de Fort McMurray qui devaient revenir à la maison pendant la semaine devront patienter un peu plus, a annoncé la première ministre de l’Alberta Rachel Notley, lundi.

Mme Notley a indiqué que 500 résidences qui n’avaient pas été endommagées par l’incendie de forêt ayant ravagé trois quartiers de la ville, au début du mois de mai, n’étaient pas encore assez sécuritaires pour pouvoir y demeurer.

Des experts de la santé en sont arrivés à cette conclusion après avoir effectué des tests sur la qualité de l’air, du sol, de l’eau et sur les cendres dans ce secteur.

Les évacués ne pourront pas revenir tant et aussi longtemps que les débris et les cendres toxiques ne seront pas complètement retirés.

La première ministre a ajouté que de nouveaux arrangements seront pris pour permettre à ces personnes d’aller inspecter leur domicile.

«Même si ces maisons ne seront pas sécuritaires avant la conclusion de nouveaux travaux de nettoyage et de réhabilitation des quartiers, nous estimons qu’il sera possible de s’arranger pour que ces résidants puissent y retourner temporairement afin d’inspecter leur résidence et récupérer des biens», a indiqué la première ministre.

Les autorités ont prévenu ces personnes qu’elles devront trouver un autre endroit pour vivre avant qu’on ne leur permette de revenir. Certaines devront attendre jusqu’à septembre avant de réintégrer leur foyer.

La Croix-Rouge canadienne a annoncé, lundi, qu’elle distribuera 40 millions $ supplémentaires pour assurer le retour des personnes qui ont été chassées de leur domicile par les feux de forêt dans le nord de l’Alberta.

L’organisation distribuera un montant de 20 millions $ provenant des dons pour assurer les coûts de transport des gens en mesure de regagner de manière sécuritaire leur domicile.

La Croix-Rouge procèdera à une deuxième distribution d’aide financière directe une fois que les sinistrés auront réintégré leur communauté. Elle accordera un montant de 300 $ au premier membre d’un ménage, puis un autre 50 $ pour chaque membre supplémentaire.

Des dons de plus de 100 millions $ ont été offerts pour les déplacés de Fort McMurray. Les gouvernements fédéral et de l’Alberta s’étaient engagés à égaler les dons reçus des particuliers jusqu’à mardi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!