OTTAWA – Le gouvernement canadien a rendu officiellement illégal l’opioïde synthétique «W-18», une drogue de rue qui pourrait être 100 fois plus puissante que le fentanyl, selon Santé Canada.

La drogue synthétique a été ajoutée à la liste des drogues d’usage restreint figurant dans le Règlement sur les aliments et drogues du gouvernement fédéral.

Ce classement signifie qu’il est dorénavant illégal de produire, de posséder, de faire le trafic, d’importer ou d’exporter le W-18.

Santé Canada indique que le W-18 a été mis au point dans les années 1980 comme possible analgésique mais qu’il n’a jamais été commercialisé et qu’il n’a aujourd’hui «aucune utilisation légitime». Or, des données montrent que l’opioïde W-18 est utilisé depuis deux ans à des fins récréatives en Europe et au Canada, soutient le ministère.

La substance a été détectée dans des échantillons saisis par les autorités policières canadiennes et qui avaient été produits de manière à ressembler à des comprimés de médicaments vendus sous ordonnance comme l’oxycodone.

Santé Canada indique que les opioïdes synthétiques vendus dans la rue sont extrêmement dangereux car ils sont souvent mélangés à d’autres drogues ou présentés comme d’autres drogues susceptibles d’être surconsommées, comme l’oxycodone ou l’héroïne, et ils créent une forte dépendance. En cas d’abus, ils peuvent causer de graves blessures et même la mort, indique Santé Canada dans un communiqué.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, s’est réjouie que «Santé Canada ait agi rapidement pour réglementer cette substance».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!