Michael Bell Doherty. Michael Bell / La Presse Canadienne

REGINA – Le gouvernement de la Saskatchewan augmente les frais de médicaments d’ordonnance pour les enfants et les personnes âgées, réduit les fonds pour les parcs en zone urbaine et élimine un crédit d’impôt pour les familles avec des enfants inscrits dans des activités récréatives, sportives ou culturelles.

Ces mesures ont été dévoilées, mercredi, dans le cadre d’un budget prévoyant un déficit de 434 millions $ pour l’exercice fiscal 2016-2017, et n’augmentant pas les impôts.

Le document déposé par le ministre des Finances, Kevin Doherty, indique que la province affiche des dépenses de 14,5 milliards $ et des revenus de 14 milliards $ pour l’exercice.

Les revenus provenant de ressources non renouvelables telles que le pétrole, le gaz naturel et la potasse ont chuté de près d’un milliard de dollars. Le secteur devrait générer un peu moins de 1,5 milliard $ cette année — le plus bas niveau depuis 2003-2004.

M. Doherty a dit vouloir éviter d’ébranler l’économie en effectuant des coupes considérables, particulièrement dans les soins de santé, l’éducation et les programmes sociaux.

Le ministre a dit croire que le gouvernement pouvait bien gérer un tel déficit et que la Saskatchewan devrait retrouver l’équilibre budgétaire l’année prochaine.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!