Adrian Wyld/THE CANADIAN PRESS Jane Philpott

OTTAWA – La ministre fédérale de la Santé Jane Philpott est en visite à Attawapiskat et Kashechewan, deux réserves en difficulté du nord de l’Ontario.

Les conditions sanitaires sur le terrain de ces communautés autochtones ont fait les manchettes à travers le monde, plus particulièrement en ce qui concerne la série de tentatives de suicide à Attawapiskat, près des côtes de la Baie James.

Le porte-parole du NPD pour les questions autochtones, Charlie Angus, s’est réjoui de la visite de la ministre dans les deux réserves qui font partie de la circonscription qu’il représente comme député.

Charlie Angus, qui accompagne Jane Philpott ainsi que des chefs de communautés autochtones, réclame des actions concrètes du gouvernement. Il souhaite notamment que des changements soient apportés au programme de Santé Canada pour l’offre de services médicaux aux Premières Nations.

Un médecin de Sioux Lookout, en Ontario, a fait valoir à un comité de la Chambre des communes que le gouvernement doit apporter des «changements importants» pour sauver des vies. Selon le docteur Michael Kirlew, le programme, dans sa forme actuelle, crée des barrières inutiles pour les médecins qui tentent de fournir des soins en réserves.

Une rencontre en tête-à tête entre le chef d’Attawapiskat Bruce Shisheesh et le premier ministre Justin Trudeau est attendue plus tard ce mois-ci.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!