WINNIPEG – Le Manitoba souhaite que le gouvernement fédéral réfléchisse à la possibilité d’amender l’entente de principe concernant la réforme du Régime de pensions du Canada (RPC), qui a récemment reçu l’aval de presque toutes les provinces.

Seuls le Manitoba et le Québec ont refusé de signer l’accord, qui vise à bonifier le RPC, lors d’une rencontre à Vancouver la semaine dernière.

Au terme de cette rencontre, le premier ministre manitobain, Brian Pallister, avait déclaré que sa province avait rejeté l’entente en partie parce que les gens devraient eux-mêmes économiser en prévision de leur retraite.

Lundi, M. Pallister a affirmé que le Manitoba voulait qu’Ottawa cesse de récupérer des portions des prestations de survivant versées aux personnes âgées dont le conjoint ou la conjointe est décédé.

Il a ajouté que la province désirait également que la prestation de décès, un montant unique payé à la succession d’un cotisant au RPC, soit indexée en fonction de l’inflation.

Le ministre manitobain des Finances, Cameron Friesen, a pour sa part indiqué que le RPC ne représentait qu’une partie des revenus des retraités et qu’il devrait être mieux adapté aux besoins des Canadiens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!