OTTAWA – Le Parti libéral du Canada en est arrivé à une entente avec un homme qui prétendait avoir été disqualifié erronément de la course à l’investiture d’une circonscription d’Ottawa l’an dernier.

Dans une déclaration, le parti a souligné que David Bertschi avait répondu avec honnêteté et au meilleur de ses connaissances à toutes les questions que lui avait soumis le comité central qui approuve les candidatures.

Le communiqué ne manque pas de rappeler que M. Bertschi est un homme travaillant et un avocat respecté à Ottawa.

Le parti mentionne que les nominations font souvent l’objet d’une vive lutte et qu’elles peuvent occasionnellement causer des tensions à l’intérieur de la formation politique.

Le Parti libéral n’a pas révélé les détails entourant l’entente, mais s’est réjoui d’avoir conclu un accord avec M. Bertschi.

Celui-ci avait lancé une procédure judiciaire contre le parti, les responsables de la campagne électorale et le chef Justin Trudeau dans la foulée de la course à l’investiture dans la circonscription d’Orléans, au cours de laquelle le général à la retraite Andrew Leslie était devenu le candidat du parti, avant d’être élu député.

M. Bertschi alléguait avoir été disqualifié sans raison pour permettre aux libéraux de parachuter M. Leslie dans le comté.

Le plaignant avait tenté de remporter, sans succès, l’investiture dans la même circonscription en 2011.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!