LONDON, Ont. – Un prêtre originaire de London, en Ontario, a été accusé de fraude alors qu’il aurait dérobé plus de 500 000 $ qui étaient destinés à des réfugiés.

Selon les policiers, Amer Saka, de l’église catholique chaldéenne Saint-Joseph, aurait reçu l’agent versé par plus de 20 personnes dans le cadre d’un programme de parrainage pour amener des familles réfugiées au Canada.

L’enquête a commencé en février avec la coopération du diocèse catholique de Hamilton, et elle s’est élargie en Ontario, aux États-Unis et dans d’autres pays où des réfugiés tentaient de venir au Canada.

M. Saka, âgé de 51 ans, a été arrêté mercredi. Il fait face à deux chefs d’accusation — une de fraude excédant 5000 $ et une de possession d’un bien, d’une chose ou d’un produit excédant 5000 $.

L’enquête est en cours et quiconque qui aurait eu des rapports avec le prêtre devrait contacter la police.

L’avocate de l’accusé a assuré au réseau CTV que son client était dévoué envers ses paroissiens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!