Andrew Vaughan / La Presse Canadienne Hunter Tootoo

OTTAWA — Hunter Tootoo, l’ancien ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé lundi qu’il avait complété ses traitements pour soigner une dépendance à l’alcool.

Le bureau du premier ministre Justin Trudeau avait affirmé à la fin du mois de mai que son ministre démissionnait pour «prendre du temps afin de suivre un traitement pour des problèmes de dépendance».

M. Tootoo avait aussi quitté le caucus libéral «afin de ne pas détourner l’attention du travail important qu’effectuent (ses) collègues», avait-il expliqué. Le leader du gouvernement, Dominic LeBlanc, l’avait remplacé dans ses fonctions de ministre.

Hunter Tootoo a également annoncé dans son communiqué qu’il tiendrait mercredi une assemblée publique et une conférence de presse dans sa circonscription du Nunavut.

Avant son arrivée en politique fédérale en 2015, M. Tootoo avait été élu à l’Assemblée législative du Nunavut en 1999, ayant été représentant de Iqaluit Centre et ayant assumé les fonctions de président de l’Assemblée jusqu’en 2013. Aux dernières élections fédérales, il avait défait l’ancienne ministre conservatrice Leona Aglukkaq.

Le bureau du premier ministre n’a pas voulu commenter le possible retour de M. Tootoo au sein du cabinet et du caucus libéral.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!