© XEV Le prototype XEV LSEV

Considérée comme un gadget lorsqu’elle n’était qu’en phase embryonnaire de son développement, l’impression 3D devient de plus en plus crédible, surtout lorsqu’un constructeur annonce une voiture fabriquée en masse grâce à ce procédé sur les routes dès 2019.

Le modèle, appelé LSEV, fait la taille d’une Smart et est presque entièrement conçu grâce à la technologie d’impression 3D. Il est le fruit du partenariat entre le fabricant chinois Polymaker et le constructeur italien X Electrical Vehicle (XEV).

Quelques composants du véhicules doivent être fabriqués selon des méthodes conventionnelles, comme le châssis, les vitres et les pneus, mais la grande majorité de la voiture est le fruit de l’impression. Il est probablement plus aisé, plus rapide et surtout moins coûteux, de recourir à des méthodes conventionnelles de production, mais le vrai intérêt de l’impression 3D réside dans la réduction radicale des déchets au cours du processus de fabrication. C’est pourquoi le patron de Polymaker, Xiaofan Luo, prévoit que son projet «inspirera plus de constructeurs à adopter l’impression 3D.»

Autre avantage de la 3D, elle permet aux constructeurs de considérablement réduire le nombre d’éléments utilisés, et ainsi réduire l’impact environnemental de la production automobile. Pour la LSEV, le nombre d’éléments plastiques n’était que de 57, en comparaison avec les 2.000 habituellement nécessaires aux méthodes conventionnelles.

Le prototype de la LSEV aurait une autonomie de 150km par charge, une vitesse maximale de 70km/h pour un poids de 450 kg, soit la moitié de celui d’une Smart Fortwo. Ce modèles est actuellement exposé au Musée de la culture 3D de Shanghai, en Chine, et sera présenté au Salon de l’auto de Pékin le mois prochain.

Le processus de fabrication de ce prototype n’a pris que trois jours. XEV prévoit de construire 500 modèles par an sur une unique chaîne de production. Lorsqu’elle sera commercialisée fin 2019, sûrement d’abord en Chine, elle devrait coûter dans les 10 000$.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!