Youtube

L’animatrice Andréanne Sasseville s’est confié pour la première fois en entrevue (dans le foin!) à l’auteur-compositeur-interprète Philippe Brach. L’entrevue, en deux segments Youtube d’une quinzaine de minutes chacun, révèle de façon franche, inspirante et lumineuse l’animatrice.

Dans le premier segment, on en apprend un peu plus sur celle qui est le visage de SiriusXM, de son amour des chevaux à son parcours professionnel.

Bien que ce premier segment permet de découvrir l’éloquente animatrice, c’est la suite qui est particulièrement touchante. Philippe Brach amène Andréanne Sasseville à se confier sur son cancer, qui l’habite depuis mai 2014. Mme Sasseville est atteinte d’un cancer du sein génétique de stade 4, qui a métastasé au foie, aux poumons et aux os. Elle a subi double mastectomie, ablation des ovaires et des trompes.

La maladie, pour elle, «c’est comme d’avoir un coloc, à temps plein. Et ton foutu coloc, à un moment donné, tu veux le mettre dehors, mais il en fait à sa tête». Sans détour, elle aborde sa relation avec la maladie et comment la maladie influence sa relation avec les gens. «D’emblée, je suis une fille qui est très logique et très cartésienne, même si je suis très sensible en même temps. J’ai l’habitude de vouloir que les choses soient un peu encadrées et comprises et expliquées. Je peux tu te dire que ça a pris le bord il y a deux ans, ça!»

Malgré cette épreuve, elle ne laisse pas le cancer prendre toute la place. Elle est passionnée par la vie, est loin d’être prête à baisser les bras et trouve chaque matin une raison pour continuer, malgré les découragements. «Juste le goût de vivre, bordel! C’est tu pas extraordinaire! […] Quand on me dit: “Andréanne, il t’en reste pas gros…”. Aie! T’es qui pour me donner ce deadline là? […] Plus ça avance, plus je suis déterminée.»

«Ce qui m’inspire, on parle de vie pis de gens qui m’inspirent, la raison pour laquelle je continue et j’aime continuer, c’est parce que tout ce qui m’entoure m’inspire.»

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!