Cette semaine, l’équipe de Métro a écouté les derniers albums de Britney Spears, Allan Hurd et Kiefer Sutherland.
.

Elle l’a fait encore
Britney Spears
Glory
Note:

Il sonne très… «maintenant», ce neuvième album de Britney, fignolé par une armée de réals ayant bossé avec les popstars de… ben, «maintenant», aussi, Bieber et Selena en tête. Mais Brit-Brit a des choses que les autres n’ont pas: 18 ans de tubes, une façon sucrée de prononcer les mots, de dire «oups». Dynamique oups quand elle se donne sur le dansant Clumsy. Ingénu oups quand elle organise un Slumber Party, où les pyjamas sont clairement optionnels. Gros oups, toutefois, quand elle chante en français : «Fais-moi lamouwrr, mon lamouwrr». Mais c’est correct. On l’aime d’lamouwrr pareil.
– Natalia Wysocka

Réconfortant
Allan Hurd
TDAH Vol. 1
Note

Lorsque les journées grises frapperont à notre porte, on voudra une musique réconfortante dans nos oreilles. C’est Allan Hurd qu’on doit écouter. La musique prend beaucoup de place sur ses pièces, les paroles se font attendre de longues secondes ou ne viennent tout simplement pas. Une interlude scinde l’album en deux et on remarque une certaine coupure entre les ambiances – l’une plus country-blues, l’autre plus douce et mélancolique – sans que l’homogénéité ne soit perdue. Coup de cœur pour la chanson Ouragan.
– Virginie Landry

Jack Bauer chante
Kiefer Sutherland
Down in a Hole
Note:

On reconnaît la voix rocailleuse qui a crié «NOW!» si souvent dans la série 24 – et le country rock sied bien à cette voix. Avec ce premier album, l’acteur canadien Kiefer Sutherland se fait authentique et évoque ses problèmes d’alcool et les amis qui l’ont laissé tomber, notamment, au fil des 11 chansons qui se laissent facilement écouter… Peut-être est-ce parce qu’on a l’impression de les avoir déjà entendues avant. Même s’il ne réinvente rien, force est d’admettre que Kiefer s’en tire honorablement.
– Jessica Émond-Ferrat

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!