Radio-Canada Josée Boudreault et Louis-Philippe Rivard

Josée Boudreault, qui a subi un accident vasculaire-cérébral (AVC) au début du mois de juillet dernier, a raconté dimanche soir à Tout le monde en parle son combat pour réapprendre à parler, une lutte qu’elle mène chaque jour grâce au soutien de son conjoint, Louis-Philippe Rivard.

Le couple était les premiers invités de la nouvelle saison de l’émission de Radio-Canada.

«Il est extraordinaire mon chum, a lancé Mme Boudreault. Sans lui, je ne serais pas aussi bien. Il est là tout le temps, il est vraiment gentil. Des fois, c’est long en tabarouette avant de comprendre ce que je veux dire.»

Réapprendre à parler n’est pas une mince tâche, comme Josée Boudreault l’a démontré dans ses vidéos publiées sur sa page Facebook, dans lesquelles elle confond souvent des objets du quotidien. «C’est dur et là, je comprends les petits qui rentrent de l’école, avoue-t-elle. Je suis très relaxe. Je me dis pour l’instant: “C’est ça ma vie”.»

Louis-Philippe Rivard a expliqué pourquoi le couple avait décidé de vivre cette réadaptation publiquement via les réseaux sociaux. «Elle s’occupe tellement de sa page Facebook, je voulais donner ça à ses fans, a-t-il souligné. À chaque fois qu’on faisait un petit message, ça encourageait [Josée]. Elle se disait: “Il y a tellement de monde qui m’aime.”»

Le couple a aussi insisté sur la façon exemplaire dont leurs filles gèrent la situation. «Pour elles, il n’y a pas de problème, a soutenu l’animatrice. On est bien.»

Tout de même réaliste, Josée Boudreault a admis que sa carrière d’animatrice et de conférencière a été affectée à jamais. «Probablement que ça ne sera plus comme avant, mais je pense que je vais être meilleure, pense-t-elle. Maintenant j’ai autre chose à dire. Même si je suis moins vite, le monde m’écoute quand même. J’espère dire quelque chose d’intéressant à tout le monde.»

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!