Chantal Levesque Laurence Nerbonne

Quelque 120 artistes et formations d’ici prendront part au 30e anniversaire de Coup de cœur francophone, qui inclura une vingtaine de rentrées montréalaises, dont celles d’Avec pas d’casque, Richard Séguin, Klô Pelgag et Laurence Nerbonne.

On savait déjà que cette présentation anniversaire proposerait la création Corps Amour Anarchie autour de l’œuvre de Léo Ferré, conçue et dirigée par Pierre-Paul Savoie sous la direction musicale conjointe de Philippe B et Philippe Brault, les 11 et 12 novembre à la Cinquième Salle de la Place des Arts. Une autre création sera présentée dans le cadre du festival : celle de Philippe Brach, un spectacle-concept intitulé Bienvenue  à  Enfantville, qui sera offert le 12 novembre au Club Soda.

Aussi à surveiller, parmi les premières : Klô Pelgag, qui profitera du festival pour lancer son  nouvel  album, L’Étoile  thoracique, le 4 novembre au Club Soda. Le lendemain, ce sont Les Goules, le groupe de Keith Kouna, qui s’y produiront à leur tour.

Le 8 novembre au Lion d’Or, on pourra aussi voir en programme double Sarah Toussaint-Léveillé, qui fera la rentrée montréalaise du spectacle autour de son album La mort est un jardin sauvage, ainsi que Sylvie Paquette qui, 30 ans après avoir été la première  artiste  à  présenter un spectacle au Coup de cœur, en 1987, présentera en concert les textes d’Anne Hébert – qui aurait eu 100 ans cette année – qu’elle a mis en musique.

Des artistes chouchous du public comme Karim Ouellet, Ingrid St-Pierre, Alexandre Poulin et Yann Perreau seront aussi de la partie.

Le 30e Coup de cœur francophone se déroulera du 3 au 13 novembre.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!