Yves Provencher/Métro Adib Alkhalidey

Adib Alkhalidey n’entend pas à rire lorsqu’on parle d’agressions sexuelles.

L’humoriste s’est confié sur Facebook au sujet des actes misogynes et des agressions sexuelles qui font les manchettes ces jours-ci: «Je crois qu’il est temps d’envisager sérieusement une nouvelle manière d’éduquer les garçons».

Dans sa publication, l’humoriste raconte que plus jeune, son père lui enseignait qu’«un garçon, ça ne pleure pas». Il suggère plutôt qu’on enseigne aux petits gars qu’«un garçon, ça harcèle pas une femme, sous aucun prétexte».

Son texte a depuis été partagé plus de 700 fois.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!