The Associated Press Alec Baldwin et Kate McKinnon en Donald Trump et Hillary Clinton dans SNL

Une diversité culturelle renforcée, de bons invités et une campagne présidentielle sans précédent: la 42e saison de Saturday Night Live (SNL), qui a réuni au moins cinq millions d’Américains par émission pour le moment – une première depuis 2008 –, tient ses promesses. Après Margot Robbie, Lin-Manuel Miranda et Emily Blunt, c’est Tom Hanks qui sera à la barre samedi à partir de 23h30 à Global.

«Donald Baldwin»

Étonnant de ressemblance quand il incarne Donald Trump, Alec Baldwin aide à «make SNL great again». Il ouvre chaque épisode depuis la rentrée… et les chances sont grandes de le retrouver pour une quatrième fois ce week-end, quelques jours après l’ultime débat présidentiel.

L’étoile McKinnon

68th Annual Primetime Emmy Awards - Show

Première membre de la distribution régulière à remporter un Emmy dans l’histoire de SNL – homme et femme confondus –, Kate McKinnon semble transformer en or tout ce qu’elle touche. Celle qui joue Hillary Clinton et Ellen DeGeneres a aussi brillé dans le Ghostbusters de cette année.

Plus représentatif

Premiere Of Sony Pictures' "Ghostbusters" - Arrivals

Alors que des voix se sont plus fortement élevées dans les années 2010 pour critiquer le manque de diversité à l’écran, le créateur Lorne Michaels – un Torontois – s’est rajusté. À l’ère de Black Lives Matter, quatre comédiens afro-américains, dont Leslie Jones, font partie de la troupe des réguliers. De son côté, Melissa Villaseñor est devenue la première latina à être recrutée.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus