The Associated Press Alec Baldwin et Kate McKinnon en Donald Trump et Hillary Clinton dans SNL

Une diversité culturelle renforcée, de bons invités et une campagne présidentielle sans précédent: la 42e saison de Saturday Night Live (SNL), qui a réuni au moins cinq millions d’Américains par émission pour le moment – une première depuis 2008 –, tient ses promesses. Après Margot Robbie, Lin-Manuel Miranda et Emily Blunt, c’est Tom Hanks qui sera à la barre samedi à partir de 23h30 à Global.

«Donald Baldwin»

Étonnant de ressemblance quand il incarne Donald Trump, Alec Baldwin aide à «make SNL great again». Il ouvre chaque épisode depuis la rentrée… et les chances sont grandes de le retrouver pour une quatrième fois ce week-end, quelques jours après l’ultime débat présidentiel.

L’étoile McKinnon

68th Annual Primetime Emmy Awards - Show

Première membre de la distribution régulière à remporter un Emmy dans l’histoire de SNL – homme et femme confondus –, Kate McKinnon semble transformer en or tout ce qu’elle touche. Celle qui joue Hillary Clinton et Ellen DeGeneres a aussi brillé dans le Ghostbusters de cette année.

Plus représentatif

Premiere Of Sony Pictures' "Ghostbusters" - Arrivals

Alors que des voix se sont plus fortement élevées dans les années 2010 pour critiquer le manque de diversité à l’écran, le créateur Lorne Michaels – un Torontois – s’est rajusté. À l’ère de Black Lives Matter, quatre comédiens afro-américains, dont Leslie Jones, font partie de la troupe des réguliers. De son côté, Melissa Villaseñor est devenue la première latina à être recrutée.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!