Archives Métro Bob Walsh

Le guitariste et chanteur de blues natif de Québec Bob Walsh est décédé mardi des suites d’un arrêt cardiaque, a indiqué l’agence SIX media marketing.

L’homme âgé de 68 ans était très malade depuis un infarctus subi au début du mois. Son frère Donald avait publié un message sur Facebook en fin de semaine. «Plusieurs m’ont demandé des nouvelles de mon frère Bob. Suite aux tests qu’il a passés cette semaine, je viens d’apprendre que les médecins ont constaté qu’une partie seulement de son cerveau fonctionne encore», écrivait-il.

Dans les dernière années, Robert Armand Walsh avait eu plusieurs problèmes cardiovasculaires. Il avait notamment subi un triple pontage coronarien en 2013. En août dernier, il n’avait pas pu monter sur scène lors du spectacle de clôture du Festiblues d’Ahuntsic en raison de problèmes de santé.

Bob Walsh est une figure marquante du blues québécois qui a oeuvré aux côtés de nombreux musiciens dont Breen LeBoeuf, John McGale et l’harmoniciste Guy Bélanger. Très actif dès les années 1970 dans les bars de Québec, il a continué à se produire sur scène à Montréal dans les années 1980 après y avoir emménagé. Il a fallu attendre les années 1990 pour qu’il lance un premier album. Le plus récent de ses 11 albums solo, After the Storm, est paru en avril 2015.

À la suite de l’annonce de son décès, les réactions n’ont pas tardé sur les réseaux sociaux. «Adieu mon vieux chum, mon grand frère. Une partie de mon coeur vient de partir avec toi. Je t’aimerai toujours», a écrit Dan Bigras sur Twitter.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a indiqué que les drapeaux de l’hôtel de ville seraient mis en berne pour honorer «un de nos plus grands bluesman québécois».

Sur Twitter, le premier ministre, Philippe Couillard a offert ses condoléances à la famille de Bob Walsh. «Le blues québécois a perdu aujourd’hui une de ses figures mythiques», a-t-il écrit.

 

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus