Office national du film du Canada Massimo Bottura dans Theater of Life.

Cette semaine, on craque pour…Theater of Life, Crazyhead, Dirk Gently, Amy Adams dans Arrival, Do You See What I See?, L’Arabe du futur 3 et Don’t Breathe.

1. Theater of Life
Massimo Bottura voulait faire une différence lors de l’Exposition universelle de Milan 2015. Le grand chef italien a donc mis sur pied le Refettorio Ambrosiano, une soupe populaire au design de grand restaurant où quelques-uns des plus grands chefs du monde sont allés cuisiner les restes de pain et autres aliments gaspillés à l’expo afin d’offrir des repas aux plus démunis de la ville. Le film Theater of Life, du Montréalais Peter Svatek, nous montre cette rencontre entre l’élite gastronomique mondiale et d’anciens toxicomanes, des sans-abri et autres réfugiés. Inspirant! En salle dès aujourd’hui. (Audrey Lavoie)

2. Crazyhead
Amy (Cara Theobold) a toujours cru qu’elle n’avait pas toute sa tête parce qu’elle pouvait voir le visage de certaines personnes en train de brûler de l’intérieur. Quand elle rencontre Raquel (Susie Wokoma), une chasseuse de démons solitaire qui n’a pas la langue dans sa poche, elle réalise qu’elle n’a jamais eu d’hallucinations. Le duo improbable devient la cible d’un psychologue démoniaque qui veut ouvrir les portes de l’enfer pour régner sur le monde. Cette série britannique d’horreur humoristique de huit épisodes est savoureuse, drôle et palpitante. (Rachelle McDuff)

3. Dirk Gently
Avec un nom tel que Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, on ne pouvait pas s’attendre à une série ordinaire. Tirée des romans de l’écrivain satiriste britannique Douglas Adams (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy), elle s’avère drôle, captivante et complètement disjonctée! Dans un univers où tout est interconnecté, le farfelu «détective holistique» Dirk Gently (Samuel Barnett) et son «assistant-malgré-lui» Todd Brotzman (Elijah Wood) enquêtent sur une série d’événements loufoques reliés à l’enlèvement de la fille d’un inventeur. Offert sur Netflix. (Rachelle McDuff)

4. Amy Adams dans Arrival
Il n’est pas trop tard pour aller voir Arrival! Les critiques ne tarissent pas d’éloges pour ce remarquable film de science-fiction signé Denis Villeneuve. Coup de cœur pour l’éblouissante Amy Adams, une linguiste qui tente d’entrer en communication avec des envahisseurs extraterrestres. Son jeu empli d’empathie  est émouvant. Une nomination aux Oscars garantie pour l’Américaine.  (Rachelle McDuff)

5. Do You See What I See?
Un délicieux court métrage d’horreur à l’approche des Fêtes. Réalisé par Justin McConnell et Serena Whitney, Do You See What I See? s’attaque aux partys de «chandails de Noël laids» à grands coups de couteau. Un meurtrier sanguinaire infliltre une fête organisée par une control freak (n’échappez surtout pas votre lait de poule!) et élimine les invités un à un. On aime aussi le petit clin d’œil à They Live. Le film est offert sur YouTube. (Mathieu Horth Gagné)

6. L’Arabe du futur 3
Depuis deux ans, Riad Sattouf raconte en BD sa Syrie. Celle des années 1980. Celle d’avant la guerre, qui vide le pays de ses citoyens. Dans le troisième tome du best-seller L’Arabe du futur, le petit Sattouf – dont l’enfance est trimballée entre des semaines en Bretagne et des mois à Ter Maaleh – prend encore plus conscience du monde qui l’entoure et des tensions conjugales («C’est le Moyen Âge, ce village», se désole sa mère). Toujours intelligent et drôle, ce troisième épisode aborde notamment la dislocation de l’Empire ottoman que «les Européens se sont partagés», Noël dans un pays majoritairement musulman, les cadeaux cocasses offerts par les étudiants au professeur avant les examens (dont un poisson-chat) et l’analphabétisme subi des femmes («Je ne suis pas allée à l’école, dit une tante. Je ne sais pas lire ni écrire.») Vivement l’épisode 4.  En librairie. (Baptiste Barbe)

7. Don’t Breathe
Offert en Blu-ray depuis quelques semaines, Don’t Breathe est un incontournable de 2016. Le concept est tout simple, mais super efficace. Trois jeunes décident de cambrioler la maison d’un vétéran aveugle. Ce sera toutefois eux qui seront terrorisés. Une invasion de domicile qui tourne mal pour les voleurs, quoi (une scène impliquant une poire à arroser est particulièrement troublante).  Le film prouve que Fede Alvarez, qui a aussi réalisé le remake d’Evil Dead, sera un nom à surveiller dans le monde de l’horreur.  (Mathieu Horth Gagné)

On se désole pour…

La version longue de Suicide Squad
C’est avec une certaine perplexité que nous assistons dernièrement à une prolifération d’articles intitulés : Nous avons lu [tel livre] pour vous afin que vous ne soyez pas obligés de le faire!» Étrange phénomène. Si ces mêmes articles clamaient : «Nous avons lavé votre sale vaisselle pour vous!» ou «Nous avons cuisiné un repas cinq services pour vous!» ou «Nous avons diverti les enfants pendant que vous preniez du bon temps!», cool. Mais lire? En quoi est-ce une corvée? (On comprend le procédé humoristique et accrocheur visant à éventuellement nous libérer de la douleur de nous taper un mauvais roman, mais honnêtement, c’est un peu nul comme idée).  (Mathieu Horth Gagné)

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus