Collaboration spéciale Fanny Bloom. Présentée le jeudi à 20 h 30, rediffusé le samedi à 18 h 30 et le dimanche à 20 h sur ICI ARTV. La chaîne est débrouillée jusqu’au 16 janvier.

Cette semaine, on craque pour…La boîte à musique, les 20 ans de Trainspotting, Woody Harrelson dans le film de Han Solo, Starfish Buffet de Wizaard, Awesome Games Done Quick, Nobody: Casualties of America’s War on the Vulnerable et Les aventures du Pharmachien.

1. La boîte à musique
Le syndrome de l’imposteur des Soeurs Boulay, la prise de risque de Cœur de Pirate, le désir de rêver de Fanny Bloom, la peur de suranalyser de Kroy et la seule affaire qui inquiète Bernard Adamus, à savoir «devenir vieux pis laitte». Réalisée par Christian Lalumière, qui avait signé la super série Danser!, La boîte à musique s’intéresse à cette maison d’artistes qu’est Dare to Care / Grosse Boîte. Une institution montréalaise dirigée par Eli Bissonnette, passionné à l’œil de lynx, qui repère les perles de la scène musicale locale (dont celles susmentionnées). Le premier épisode évoque ainsi la signature, sur l’étiquette, du jeune Émile Bilodeau, qui débarque dans les bureaux en compagnie de son papa, qui ne sait pas c’est quoi Instagram, mais qui est «fuckin’ content de faire partie de la famille». Parsemée de témoignages, notamment du journaliste Philippe Papineau, du Devoir, qui note que «C’est pas toujours les meilleurs organisateurs, les musiciens. C’est souvent les meilleurs… musiciens», l’ensemble, rythmé, soigné s’écoute aussi bien qu’un bon album de 1 à 12. (Natalia Wysocka)

2. Les 20 ans de Trainspotting
«Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir une putain de télé à la con, choisir des machines à laver, des bagnoles, des platines laser, des ouvre-boîtes électroniques.» Choisir de revoir Trainspotting, le premier (parce que «le 2» s’en vient, et on ne sait pas trop encore comment on se sent par rapport à ça, malgré la bande-annonce prometteuse). Choisir, donc, de fêter le classique, avec une des meilleures bandes sonores qui soient dans le cadre d’une projection anniversaire au Centre Phi mercredi à 19 h 30. (Natalia Wysocka)

3. Woody Harrelson dans le film de Han Solo
Déjà que le film de Star Wars dédié à Han Solo a une solide distribution – Donald Glover dans le rôle de Lando Calrissian sera tout simplement parfait –, un autre gros morceau vient de s’ajouter à l’ensemble. Starwars.com a confirmé que l’excellent Woody Harrelson fera partie de l’aventure. Comme il l’a très bien fait pour Katniss dans The Hunger Games (photo), il risque fort de jouer un rôle de mentor pour notre contrebandier préféré. Le long métrage sortira en salle en 2018. (Mathieu Horth Gagné)

4. Starfish Buffet, de Wizaard
Airs insouciants, accents de surf, de soleil et de plage, le «Buffet en étoile de mer», du groupe montréalais Wizaard est à l’image de sa pochette stylée. Tout se tient. Sur ce premier album studio, et dans des pièces joliment nommées comme Fffwtw ou Strawberry Blue, le quintette mise sur les accents psychédéliques, ajoute un peu de funk sur The Spills, échappe une narration sexy-frenchy, crée une ambiance marine exotique d’état second dans laquelle on plonge volontiers et fait jouer des messages téléphoniques. On répond à l’appel.  (Natalia Wysocka)

5. Awesome Games Done Quick
Oui, oui, c’est très geek de regarder des gens jouer à des jeux vidéo. Mais le téléthon web annuel Awesome Games Done Quick met en vedette les meilleurs experts du «speedrunning», ce «sport» hallucinant qui consiste à développer toutes sortes de stratégies pour finir un jeu vidéo le plus rapidement possible. Finir Skyrim (un jeu d’au moins 20 heures) en 34 minutes? C’est possible! Ah, et l’événement amasse annuellement plus de 1 M$ au profit de la recherche sur le cancer. Geek, peut-être, mais très cool. En direct sur le site Twitch jusqu’au 15 janvier. (Jeff Yates)

6. Nobody: Casualties of America’s War on the Vulnerable
Le dernier ouvrage du professeur et journaliste Marc Lamont Hill n’a rien d’une lecture légère, mais mérite qu’on s’y arrête pour comprendre les tensions raciales qui secouent les États-Unis. En racontant le destin des exclus de la société américaine, ces Nobodies, comme Michael Brown, Freddie Gray ou Trayvon Martin, Hill expose les rouages d’un système qui en vient à broyer ses citoyens les plus vulnérables. À lire pour saisir la genèse du mouvement Black Lives Matter. En librairie aux éditions Atria. (Benoit Valois-Nadeau)

7. Les aventures du Pharmachien
Les enquêtes scientifiques du Pharmacien pourraient se traduire par «comment instruire les gens tout en les divertissant». Visionner ses capsules vidéo d’une vingtaine de minutes, c’est un peu comme regarder Découverte, mais avec le même niveau d’humour et d’effets spéciaux qu’un Bye-Bye. Le Pharmachien (Olivier Bernard) n’hésite pas non plus à offrir son corps à la science, comme Morgan Spurlock dans Supersize Me, tout en gardant une certaine rigueur journalistique. Si vous croyez à la détox du foie, aux propriétés magiques des jus ou à d’autres attrape-nigauds du genre, le Pharmachien vous regarderez. Le vendredi à 19 h 30 sur ICI Explora. (Mathias Marchal)

On se désole pour…

Barmaids
Les téléréalités suivent la vie de gens connus (intriguant) ou celle de gens ordinaires au destin extraordinaire (wow!). D’autres explorent des métiers méconnus (enrichissant) ou incorporent un objectif x (captivant). Barmaids, qui s’intéresse à la vie de six filles qui travaillent dans les bars, n’a rien de cela. Vous voulez faire une émission sur l’univers des bars qui, d’emblée, n’est pas un milieu très intriguant? Invitez Francine, qui travaille dans un bar de quartier depuis 35 ans. Invitez Isabelle, une sémillante mixologue qui travaille dans un bar branché. Mais pas six filles PAREILLES qui n’ont RIEN à raconter.  (Rachelle McDuff)

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus