Les films québécois ont attiré un peu plus de 1,2 million de spectateurs dans les salles obscures en 2016, soit le plus petit nombre d’entrées depuis l’an 2000, indique un rapport publié jeudi par l’Institut de la statistique du Québec.

Il s’agit d’une baisse de 23% par rapport à l’année 2015 lors de laquelle les films d’ici avaient attiré 1 576 000 spectateurs. Toutefois, il y a eu un plus petit nombre de projections de films québécois en 2016 (66 499) par rapport à 2015 (76 975), soit une baisse de 14%.

Au total, dans la dernières année, les cinéastes québécois ont réussi à générer un peu plus de 9 M$ de revenus au box-office, un résultat légèrement sous la moyenne des cinq dernières années. Ce sont Les 3 p’tits cochons 2 et Votez Bougon, tous deux du réalisateur Jean-François Pouliot, qui ont été les plus profitables. Le film 1:54, de Yan England, complète le top 3.

Contrairement aux films du Québec, ceux des États-Unis ont été aussi populaires en 2016 qu’en 2015. Plus de 16 millions de spectateurs ont vu des œuvres américaines, des entrées représentant tout près de 134 M$.

 

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus