shutterstock.com

La compagnie montréalaise DEP, un joueur important dans la distribution de disques au Québec, a été contrainte de fermer ses portes lundi.

DEP gérait la distribution en magasin de plusieurs étiquettes de disques connues telles que Spectra Musique, Dare to Care Records et La Tribu. Celles-ci produisent les disques d’artistes très variés, allant de Cœur de Pirate à Vincent Vallières, en passant par Les Cowboys Fringants.

Une industrie du disque en fort déclin depuis des années rendait la tâche difficile aux compagnies de distribution. Par contre, le fondateur de DEP, Maurice Courtois, a indiqué à Radio Énergie que c’est la faillite des magasins HMV, annoncée à la fin du mois de janvier, qui a enfoncé le dernier clou dans le cercueil de son entreprise. En effet, ni le distributeur ni les maisons de disques n’ont reçu de compensation financière pour les invendus qui se trouvaient en magasin au moment de la fermeture.

Fondé en 1996, DEP employait une quinzaine de personnes à Montréal.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!